Mission de la chaire

A l’initiative de l’université Jean Moulin – Lyon 3 et sur proposition de l’ACENODE, est créée cette chaire, au sein de la Fondation de l’Université Jean Moulin – Lyon 3, sous égide de la Fondation pour l’Université de Lyon, dont l’objet est de produire de nouvelles connaissances scientifiques appliquées relatives au domaine d’activité du notariat avec la volonté, dans le respect de l’intérêt général auquel a toujours contribué le notariat, d’aider à une meilleure compréhension des enjeux à venir pour la profession qui constitue un débouché essentiel pour les étudiants formés par la Faculté de droit de l’Université. La Chaire œuvre aux côtés des acteurs scientifiques et professionnels déjà existants, en bon intelligence avec eux. Elle doit être vue comme un cadre souple mais institutionnel dont l’objet est de contribuer à la réflexion sur la profession notariale de demain en Europe, tout en préservant les principes fondamentaux qui la gouvernent et, ainsi, identifier – dans un cadre universitaire – de manière approfondie les enjeux et besoins nouveaux qui se dessinent, leur acclimatation dans les cursus initiaux et continus de formation des notaires, de leurs collaborateurs et partenaires.

La Chaire doit donc permettre, de manière visible à l’extérieur, de démontrer que l’innovation professionnelle et pratique est au cœur des préoccupations notariales, le cadre universitaire étant un gage de scientificité et d’indépendance de la réflexion, de qualités pédagogiques.

La Chaire n’a vocation à se substituer à aucune des instances et organisations académiques ou professionnelles existantes qui ont chacune déjà des missions bien définies.

Les actions de la Chaire sont variées et fruit de son objet, avec un souci fort de lisibilité. Il appartient au Comité d’orientation stratégique (COS) de les proposer et au comité de pilotage (CP) de les mettre en œuvre sous la responsabilité scientifique du Professeur titulaire de la chaire. Le maître-mot doit être l’innovation professionnelle et le recours systématique à l’appel à candidature traduit dans les faits cette exigence.